Pirates de la santé

« Faisons une expérience : prenons des médecins, des développeurs et des designers, et voyons s’ils peuvent travailler ensemble de manière créative. » C’est un peu ça, Hacking Health. Un mouvement qui vise à améliorer la santé par l’innovation technologique et la coopération des acteurs.

Gradué de l’Université McGill en génie électrique et de l’Université Harvard en gestion, Luc Sirois est le cofondateur de cette organisation sans but lucratif qui, depuis quelques années, s’est rendue sur les 5 continents pour exporter son approche créative unique.

« Il y a vraiment quelque chose qui se passe à Montréal », explique-t-il. « Grâce au soutien de McGill, de l’ÉTS et de l’hôpital Sainte-Justine, on fait des choses hors de l’ordinaire [ici]. Et on les amène ailleurs, car d’autres villes organisent désormais des événements Hacking Health, comme Hong Kong, New York, Denver, Vancouver ou Strasbourg…. »

Venez participer à leur atelier Le programme de santé au travail du futur, le 2 mai prochain. Avec un titre comme celui-là, ça promet!

Voyez Hacking Health en vidéo

Découvrez la programmation complète

Photo: Hacking Health Toronto, crédit Connie Tsang